16 décembre 2021

Développer les capacités cognitives de votre bébé, grâce aux mobiles Montessori

Alors qu’il vient de naître, un bébé ne sait pas encore se servir de sa main et ne peut encore attraper des objets. Néanmoins, bien que son champ de vision ne soit pas encore totalement développé, le jeune enfant peut observer.
Pour cette raison, en observant les bébés, Maria Montessori a créé les mobiles. Ils font partie d’un plus grand panel de jeux d’observation qui vont participer à développer les capacités cognitives du bébé (notamment les hochets ou encore les images en noir et blanc).

Le mobile, jeu d’observation destiné aux tout-petits

A la naissance, le bébé ne peut pas encore attraper d’objets. En revanche, pour répondre à sa soif de découverte, il peut observer. Partant de ce principe, Maria Montessori a imaginé différents jeux d’observation répondant aux capacités cognitives des tout-petits. Zoom sur les mobiles.

Un mobile est une suspension de plusieurs petits objets accrochés au-dessus du bébé. Il lui permet notamment de différencier des formes, des couleurs ou encore comprendre la notion de distance.
Très différents des mobiles traditionnels que l’on trouve dans les magasins pour enfants et qui sont souvent créés seulement pour distraire l’enfant, le mobile Montessori a été créé pour solliciter les bonnes parties de son cerveau, en fonction de son âge.

Bien utiliser le mobile pour votre bébé

On pourra d’ailleurs utiliser des mobiles Montessori dès la troisième semaine du bébé pendant quelques minutes. On veillera bien à choisir celui qui est adapté à son âge et de le changer dès que l’enfant sera capable de progresser sur les plans cognitifs et intellectuels.

Le bébé pourra s’amuser autant qu’il le souhaite avec ses mobiles. Pour un tout petit, le temps idéal n’est que de quelques minutes. En effet, si on lui en demande trop, cela pourrait lui provoquer du stress. Il est donc essentiel de regarder l’enfant afin d’observer s’il s’agite ou tourne la tête. Il sera alors temps d’arrêter l’activité.

Idéalement, on placera le mobile dans une aire de jeu plutôt qu’au-dessus du lit de l’enfant. En effet, il est conseillé de dissocier “l’espace de jeu” de “l’espace sommeil” pour ne pas perturber son sommeil et endormissement.

On veillera également qu’il soit positionné au niveau du buste du bébé, et non de ses yeux, afin que son champ de vision lui permette de le voir et qu’il soit dans la meilleure position pour son cou et son dos. Pour l’accrocher à la distance idéale, on peut s’allonger à la place du bébé, demander à un proche de placer un mobile à 25 cm au-dessus de nos yeux puis de le décaler de quelques centimètres vers le bas.

Les nombreux bienfaits du mobile pour bébé

Les mobiles Montessori, en plus de développer le sens d’observation du bébé ont de nombreux bienfaits :

  • ils développent le savoir du bébé en découvrant visuellement le monde qui l’entoure
  • ils travaillent son oeil en créant des mouvements naturels et en s’imprégnant de lumière
  • ils l’encouragent à se mettre en mouvement et lui apprendront qu’il peut, seul, parvenir à maîtriser un mouvement
  • ils participeront à développer sa curiosité et sa concentration

Les types de mobiles, différents apprentissages dès la troisième semaine de bébé jusqu’à 4 mois

Il existe 4 types de mobiles Montessori qui ont été étudiés pour être parfaitement adaptés aux différentes étapes d’apprentissage du jeune enfant :

Le mobile de Munari : pour les nouveaux-nés

À introduire dès la troisième semaine du bébé pour stimuler sa vision. Bébé ne pouvant encore que voir des formes floues sans couleur, ce mobile composé de petites formes géométriques noires et blanches lui conviendra parfaitement.

Il pourra alors déceler les différents contrastes de couleurs mais également de lumières. D’abord intéressé par les couleurs, il commencera petit à petit à se concentrer sur ses formes.

Le mobile montessori des octaèdres

En grandissant, la vue de votre bébé s’améliorera et se développera. Dès ses 6 semaines, vous pourrez lui proposer un nouveau mobile, plus adapté à son développement cognitif.

Le mobile des octaèdres introduit les couleurs primaires à l’enfant. Composé de plusieurs polyèdres, il est particulièrement intéressant car il présente les couleurs dans un certain ordre. Le rouge et le jaune sont plus loin du bébé alors que le bleu est placé au plus près.

Le mobile de Gobbi

Vers 2 ou 3 mois, le bébé commence à bien comprendre les couleurs et les formes. On peut alors lui présenter le mobile de Gobbi qui lui permet de distinguer les nuances de couleurs. Puisque ce mobile lui présente un dégradé d’une même couleur, du plus foncé au plus clair.

À cet âge-là, il sera également capable de mieux comprendre la notion d’éloignement et notamment de la distance et profondeur le séparant des boules de couleurs accrochées au mobile. Il va lui permettre de se mouvoir pour les toucher du bout des doigts.

Le mobile des danseurs

Autour de 3 ou 4 mois, on pourra présenter le mobile des danseurs à l’enfant. Ce magnifique mobile offre un effet miroir au bébé. Grâce à son papier irisé, il reflète la lumière en même temps que ses formes bougent.
Bébé aura alors instantanément et instinctivement envie de bouger pour jouer avec les reflets de lumière.
Ce mobile est particulièrement efficace pour développer la concentration et la curiosité de l’enfant.

Pour vous procurer un de ces mobiles, vous pouvez vous rendre sur internet ou dans des magasins spécialisés. Ils sont aussi très faciles à réaliser à la maison et n’en seront que plus intéressants.